Un truc à NE SURTOUT PAS FAIRE : les gratuits

Investie de mon rôle de conseil et soucieuse de pouvoir répondre à l’un de mes abonnés (Pascal), je me suis lancée ce weekend dans une promotion gratuite sur KDP.

Méfiante, j’ai mis uniquement le Livre 1 en promo, gratuit, donc, pendant 48h, les 3 et 4 mai (option offerte par KDP Select sur 5 jours maxi, vu que l’autre, Countdown, ne marche pas sur amazon.fr, je vous expliquerai un jour pourquoi). Si je l’ai fait c’est parce que moi, avec 2 livres, je peux limiter la casse : ne rien vendre sur le Livre 1 pendant un weekend mais donner envie à des lecteurs d’acheter ensuite le Livre 2. C’est dans cet état d’esprit combatif que je me suis lancée. Mal m’en a pris.

Compte tenu de ce que je viens de vivre, je ne peux que vous DECONSEILLER FORMELLEMENT de m’imiter, surtout si vous n’avez qu’un livre en rayon. Voici pourquoi :

Situation de départ : le Livre 1 se trouvait quelque part entre la 200ème et la 300ème place du top, un peu idiote, je ne l’ai pas notée exactement. Durant les 2 jours de promo, 99 téléchargements ont été comptabilisés. Pendant ce temps-là, inexplicablement, chute drastique des ventes du Livre 2 (3 ventes en 2 jours au lieu de 10 mini, habituellement). Mais pour le Livre 1, les classements paraissaient très favorables : n°29 du top des gratuits, n°1 des gratuits en SF. Naïve, je me suis dis : « lundi matin, quand je vais regarder le classement du 1, je vais halluciner ».

Effectivement, j’ai halluciné. Mais pas pour ce que je croyais. Le Livre 1 était, tenez-vous bien, 2028ème du top. Son plus mauvais classement jamais atteint. Un classement tellement catastrophique que sur le coup, je n’en ai pas cru mes yeux. Je pensais que les téléchargement gratuits étaient pris en compte dans le classement global et bien maintenant, je sais que la réponse est NON. J’avais perdu un weekend de vente et 1750 places d’un seul coup. Un fiasco! Je ne savais même pas si je m’en relèverais.

Furieuse, j’ai envoyé un email à KDP en leur demandant s’ils se moquaient du monde et pourquoi ils nous encourageaient à faire des promotions suicidaires. On m’a répondu, texto, qu’effectivement, pendant la promo, le livre ne se vendant pas, il dégringolait, mais qu’il s’agissait « d’un mal pour un bien » (sic). Que c’était un moyen de se faire connaître. De qui? De ceux qui avaient téléchargé gratuitement parce que c’était gratuit? Ils n’allaient pas le racheter une seconde fois, ceux-là!

Il est encore trop tôt pour savoir si ce risque inutile aura été bénéfique au Livre 2. Normalement, ses ventes devraient s’envoler, avec 99 lecteurs qui lisent actuellement le 1. Mais peut-être qu’ils vont attendre qu’il soit gratuit, lui aussi. Eh bien, ils peuvent attendre longtemps! Je m’en doutais déjà mais cette fois-ci j’en suis persuadée, les gratuits NE SERVENT A RIEN!

Vous perdez des places (et pas qu’un peu), vous perdez des ventes et si, comme moi, vous n’avez pas un second livre qui « pourrait » en bénéficier (à confirmer, rien n’est moins sûr), vous aurez tout perdu. Ne vous laissez pas prendre au piège du fameux « cela permet d’élargir son lectorat » parce que soyons clair, le lectorat gratuit, on s’en fout!

Pour élargir le débat, fuyez la gratuité comme la peste. Evitez les sites (monbestseller.com) qui ne proposent que des livres gratuits (vous noterez au passage l’ironie du nom de ce fameux site. Dans bestseller, il y a « seller », ou je parle plus anglais), vous n’y toucherez que des lecteurs au rabais. Des pinces, qui ne veulent même pas mettre 2,68€ dans un livre de 350 pages. Palmes aux pieds et tuba en main, j’attends avec impatience la vague de commentaires que m’a promise Amazon, je pense que je vais pouvoir me brosser un moment avant d’être submergée…

Bref, faites-vous payer!

Ce soir, le Livre 1 est miraculeusement revenu à la 286ème place, on va s’en contenter. Quoi qu’Amazon puisse en dire, je suis persuadée que ces abominables exemplaires gratuits et le soi-disant « bouche à oreille » qui s’ensuit n’y sont pour rien. J’ai fait une promotion payante (100 usd, soit 85€) de ma page Facebook Une Sombre Histoire de Sang, et je pense que c’est cela qui m’a sauvée!

Vive les promos payantes ! On peut au moins en espérer un résultat.

L’avantage, c’est que tout cela m’a mis un bon coup de pied aux fesses pour sortir très très vite le Livre 3 et sauver des eaux le Livre 1, enterré par cette promotion A BANNIR!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s